Aux confins des eaux

Exposition de Harry Nowell du 28 juin au 23 juillet 2017

VERNISSAGE: Mercredi 28 juin, 17h à 20h

L’exposition « Aux confins des eaux » qui sera présentée à La Fab du 28 juin au 23 juillet 2017 marque l’aboutissement d’un projet de seize ans pendant lesquels l’artiste-photographe Harry Nowell a étudié la simplicité de l’eau.

“Il y a près de vingt ans, mon cher vieux chien, Tigger, et moi nous sommes demandés quel trajet suivait le petit ruisseau qui court derrière ma maison…Une amusante aventure dont nous revenions couverts de boue est devenue une véritable exploration des berges en amont et en aval du ruisseau. »  Ainsi a débuté le projet artistique de Harry.

« Aux confins des eaux » suit le parcours aventureux mais simple du ruisseau Chelsea alors qu’il descend des petits étangs situés au sommet des petites montagnes du parc de la Gatineau. Cette collection unique d’œuvres explore le voyage circulaire de l'eau qui ruisselle en clapotant près de la maison de l'artiste et se dirige vers l'océan où l'évaporation et les pluies répètent le cycle une fois de plus.

En 2012, le projet de Harry a pris un tournant quand il a découvert un processus permettant d’exposer le papier photo directement dans des caméras grand format et de créer des œuvres uniques. Il a donc fabriqué une caméra 8x10 en contreplaqué munie d’une grosse lentille.  « L’une des choses que j’aime de ce procédé unique est son aspect basique – aucune manipulation digitale ou en chambre noire n’est possible. »

Photo: Caméra 8x10 en contreplaqué fabriquée par l'artiste

Les œuvres, existantes et nouvelles, de l’artiste mettent en vedette cet outil qu’il a choisi pour sa simplicité aventureuse qui rappelle celle du parcours de l'eau. “Je n’ai qu’une seule chance de réussir la photo dans la caméra. Chaque photographie est unique – une seule est produite.”

Venez admirer les images saisissantes de l’artiste lors de son vernissage le mercredi 28 juin, de 17h à 20h, et bavarder avec lui de son processus créatif. Sa caméra fait maison sera en montre. 

Harry Nowell vit à Chelsea, au Québec. Pour en savoir plus sur ses œuvres et son travail, veuillez visiter son site web: http://www.harrynowell.com/blog